poesies-poetiques

poèmes d'un soir, poèmes d'un loir

Dimanche 9 octobre 2011 à 21:35

http://poesies-poetiques.cowblog.fr/images/DSC1772.jpg
Être de l'eau

 

 

Va, divine princesse des flots,va tranquille,

femme au corps exquis promettant le bonheur

qui laisse échapper en coin un sourire moqueur.

Mes tentatives innocentes étaient bien futiles,

 

elles n'ont fait que rappeler mes multiples échecs

et réveiller des plaies, si bien enfouies en moi.

Si tu savais au moins, à quel point, je regrette

de t'avoir enlevée, sans égards de chez toi.

 

Nage à présent sans danger dans ton élément,

et fais scintiller au soleil tes superbes yeux.

Pour la dernière fois je te fais mes adieux,

et te dis de nager jusqu'au soleil levant.

 

Tu me réponds maladroitement par un signe

et me chante une de tes envoûtantes comptines,

comme je te comprends d'aimer la liberté

plutôt que toute une vie en captivité.


Par autres rimes le Dimanche 9 octobre 2011 à 21:47
bien le bonsoir
joli texte
A+ du troubadour
Par Melle-Litterrature le Mardi 11 octobre 2011 à 17:16
Superbe texte =)
Par LEPENSEURDUJOUR le Mercredi 12 octobre 2011 à 4:52
Jamais un chant d'oiseau n'est plus beau que quand l'oiseau est en liberté, l'amour de la femme comme l'oiseau aime la liberté, la cage retient le corps mais pas l'esprit
amicalement
Claude
Par A-livre-ouvert le Mercredi 12 octobre 2011 à 15:47
Il est très beau ce texte!:) J'aime beaucoup!
Par Elodie Belllule le Lundi 17 octobre 2011 à 21:18
Magnifique texte au message très fort pour la liberté et la non possession. BRAVO ! Bisous
 

exprimer ses pensées









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://poesies-poetiques.cowblog.fr/trackback/3143015

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast