poesies-poetiques

poèmes d'un soir, poèmes d'un loir

Dimanche 6 novembre 2011 à 20:18

http://poesies-poetiques.cowblog.fr/images/3DSC1939.jpg
Peau
écaillée

 

 

Eh toi ! Perché sur ton arbre

qui es-tu pour me siffler

ainsi, descend de ce pommier

ou je sors un de mes sabres !

 

Tu ne m’effraies pas du tout

avec tes crocs acérés

que tu utilises surtout

pour les souris effrayées,

 

maintenant regarde moi

avec tes beaux yeux jaunes,

enroule toi sur mon bras

tandis que ta queue sonne.

 

Pourquoi toutes ces blessures

parsèment ta queue écaillée,

autant de violences passées

reçues autour des masures ?

 

Quelle tristesse de voir ça

quand on connaît ta beauté,

tu ne le mérites pas,

viens sur mon cou te lover.

 


Par kaa le Dimanche 6 novembre 2011 à 20:26
Merci à toi
je le mettrai chez moi aussi dans la semaine
Par virtual-story le Dimanche 6 novembre 2011 à 20:28
de jolis mots :)
Par maud96 le Lundi 7 novembre 2011 à 23:24
Un blog-poète que je ne connaissais pas. Merci d'être passé sur mon blog (je t'ai répondu en com à propos de mes "prétendues" mésanges. Et puisque tu aimes les poèmes en prose aussi, je te signale le blog de Lau http://monochrome.dream.cowblog.fr/. Elle a publié aujourd'hui un très beau texte poème.
Par autresrimes le Mardi 8 novembre 2011 à 10:27
coucou Alexandre
superbe ce poème,j'aime beaucoup.
A+ du troubadour Emmanuel
Par kaa le Vendredi 11 novembre 2011 à 11:37
Posté =)
 

exprimer ses pensées









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://poesies-poetiques.cowblog.fr/trackback/3149193

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast