poesies-poetiques

poèmes d'un soir, poèmes d'un loir

Jeudi 23 octobre 2014 à 20:32

A perte de vue, le vide

 

Je suis triste Maman, ce n'était pas les autres le problème,

c'était moi. Je me sens seul partout,

j'ai des amis mais j'ai besoin de toujours plus.

Votre amour à vous ne me suffit pas non plus.

 

Je suis triste Maman, je déprime sans raison

je n'arrive pas à rester joyeux,

je suis susceptible, colérique,

romantico-dépressif.
 

Je suis triste maman,

j'aimerais être respecté, admiré, écouté

j'aimerai qu'on m'accepte, qu'on m'aime

mais je ne m'en satisfait pas…

 

Je suis triste Maman,

j'ai tout le temps une boule au ventre,

j'aimerai être courageux, fort, mais j'ai peur de conneries.

Un bébé dans un corps trop large.

 

Je suis triste Maman,

je ris, je faisais rire, pour être remarqué,

comme quand j'étais petit,

et je ne suis plus pris au sérieux.

 

J'ai l'impression d'avoir un millier de problème

alors que je n'ai rien, ou presque,

je suis perdu dans ce monde,

ce n'est pas le mien.


Par autresrimes le Vendredi 24 octobre 2014 à 11:23
bonjour Alexandre
joli poème en de tristes rimes ,mais un élan joyeux est surement proche à venir ,je te le souhaite de l'ensoleillé chemin
A+ du troubadour
 

exprimer ses pensées









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://poesies-poetiques.cowblog.fr/trackback/3269491

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast