poesies-poetiques

poèmes d'un soir, poèmes d'un loir

Lundi 13 juillet 2015 à 1:55

Passé

 

 

Il fut en temps où la pluie me rendait heureux,

Si ce n’est lorsqu’elle sortait de tes tristes yeux.

Les moments partagés en ta compagnie et,

Les rires, la confiance ; volatilisée.

 

Des pensées toujours présentes, de toi absente,

Une tristesse continue, si volatile,

Des paroles envoyées, de façon si habiles

Pour que ton souvenir, toujours, sadique, me hante.

 

La haine m’envahit maintenant, après toi,

Qui m’a accusé, reproché, tous ton malheur,

Puis abandonné, gisant, grelottant. Je suis las,

De t’aider à trouver le bonheur,

 

Quand toi, égoïste, tu m’as privé du mien.

Sac à dos en main, je te laisse à tes histoires,

Elles ne me concernent plus, elles ne sont plus rien,

Si ce n’est qu’un obstacle pour moi dans le noir

Par autresrimes le Samedi 18 juillet 2015 à 11:22
un poètique bonjour Alexandre, en passant par ici
lire ton nouvel article
bon w end
du troubadour Emmanuel
Par Shcool-Day le Vendredi 31 juillet 2015 à 20:21
Si heureuse de te retrouver!
 

exprimer ses pensées









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://poesies-poetiques.cowblog.fr/trackback/3274035

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast